N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
STAALESEN Gunnar - La Belle Dormit Cent AnsSTAALESEN Gunnar
La Belle Dormit Cent Ans
Titre original : Tornerose sov i hundre År
[64] Gaïa
Entretien avec l'éditeur :
JUUL Susanne
286 pages - 15 €
ISBN 10: 2-84720-006-1
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Varg Veum, après avoir retrouvé une jeune fugueuse qui se prostituait pour payer ses doses de drogue, creuse son enquête sur l'entourage de Lisa. A ses risques et périls mais le résultat est excellent.

Varg Veum : tout un personnage

Au fil de ses aventures ( cf. Le Loup dans la Bergerie et Pour le Meilleur et pour le Pire ), Varg Veum a toujours respecté son image de détective privé solitaire et attachant ; voici comment il décrit ses habitudes alcooliques : « la gueule de bois est un animal visqueux qui croît comme un champignon en vous. Le matin, au réveil, il est couché là, la gueule ouverte, et vous souffle son haleine fétide dans la bouche, en même temps qu'il agite lentement sa queue écailleuse au plus profond de votre estomac. Votre gorge est encombrée et vous savez pertinemment que l'animal va grossir et enfler de plus en plus en vous, jusqu'à ce qu'il éclate dans le courant de l'après-midi avant de rétrécir pour ne plus vous laisser qu'un goût faisandé sur le palais, et un voile de sable devant les yeux (p.155) ».

Sa tendance à l'apitoiement est conforme au personnage porté sur la bouteille : « je me pose la question : qu'est-ce qui t'a poussé à devenir quelque chose d'aussi misérable que détective privé ? Pourquoi ne t'es-tu pas trouvé un job dans un bureau, où tu aurais mis des lettres dans des enveloppes, des notes dans des tiroirs et des candidatures dans la corbeille à papiers ? Pourquoi ne t'es-tu pas dégotté un boulot au service des Ponts et Chaussées, pour passer le restant de tes jours à creuser des trous dans la rue, avant de les reboucher ? Qu'est-ce qui t'a fait choisir de devenir un missile humain, un sac de frappe vivant, un crachoir public et un vagabond sans le sou (p.22) » ?

Et comme à l'accoutumée, Staalesen délivre un texte riche en descriptions : « la brume matinale, le long des dunes abruptes de l'est du Jylland, faisait comme des cheveux de bébé fraîchement lavés. Les champs de blé ressemblaient à des timbres coquille d'œuf, et le Danemark tout entier figurait une énorme carte postale carte envoyée à l'éternité. Tout avait l'air tellement plus beau, vu d'en haut. Les villes n'avaient plus leur couverture de gaz d'échappement, et faisaient penser à de petits villages de contes de fées. Les larges autoroutes anonymes paraissaient être des rivières apaisées traversant tranquillement un paysage vert vif, dans lequel même les vieilles fermes désaffectées prenaient un aspect secret et déduisant (p.37) », ou encore « l'air était froid et vif. Seules quelques bandes de brume parcouraient la voûte céleste, et les étoiles envoyaient par saccades leurs signaux muets comme un morse indéchiffrable (p.151) », et parfois résigné mais non sans humour : « le matin arriva, à la façon d'un policier derrière la porte : il frappa, bourru et impitoyable, et pas moyen d'y couper. Il fallait se lever (p.121) ».

L'Enquête

Les parents de Lisa chargent Veum de ramener leur fille, fugueuse et droguée. Il a l'habitude de ces recherches du temps où il travaillait aux services sociaux de sa ville Bergen, dont il fut remercié pour avoir eu la main lourde sur un 'détourneur' de mineurs pris en flagrant délit. Il reconduit donc rapidement l'adolescente au bercail pour hospitalisation et désintoxication. A cette occasion, les voisins de Lisa lui demandent de retrouver leur fils Peter, 19 ans, lui aussi habitué des fugues. Quelques bribes d'information filtrent sur un amour entre lui et Lisa, que leurs familles respectives n'encouragent pas. En fouillant au-delà de ce qu'on lui demande, Veum dévoile le passé pour expliquer le présent, et Veum s'il était encore besoin que les enfants délinquants ne sont que des victimes de leur entourage.

Veum écoute et regarde avec acuité : « quand vous examinez de près le visage des gens, vous trouvez leur véritable beauté : vous trouvez alors la vérité dans toute sa crudité, la hideur, le pathos, la confusion, tous les chagrins, les inquiétudes et les joies, toute cette tourmente qui marque un visage de rides et de cicatrices, les blessures internes et externes - toute sa beauté intrinsèque et indescriptible (p.181) ». Immanquablement, l'enquête de Veum croise celle de la police : ils s'échangent des informations car il est difficile de distinguer où finit la mission de Veum d'où commence celle du service public. Et quand un de ses anciens collègues l'interroge sur son métier, cela donne :

- pendant qu'on y est… Ton boulot… de détective privé. Comment ça marche, exactement ? Est-ce que tu arrives vraiment à ce que les gens… se confient ?
- Etonnamment souvent. En fait, c'est surprenant de voir à quel point les gens vident facilement leur sac, juste parce qu'ils ont en face d'eux quelqu'un sur qui ils pensent pouvoir compter - dans une certaine mesure. Parfois, ce n'est même pas nécessaire, il leur faut juste quelqu'un qui écoute, qui peut leur prêter une oreille, voire les deux. Pendant un moment. Et en ce sens, tu deviens une sorte d'assistant social, si tu vois ce que je veux dire. Et il y a autre chose. Je ne représente aucune autorité. Ils savent qu'ils ne risquent pas de représailles s'ils se confient. Par la suite, ils peuvent tout nier, si le besoin s'en fait sentir.
- Alors, le mot-clé, c'est donc - ce qui nous fait souvent défaut, semble-t-il, dans la police - la confiance (p.120)

Norah GUENEAU

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°19 : 01.V.05

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
THORARINSSON Arni - Le Temps de la Sorcière PADURA Leonardo - Passé Parfait OGAWA Yōko - Amours en marge GRAFTON Sue - Q comme Querelle DAVIDSEN Leif - L'Ennemi dans le Miroir Anonyme - Curial et Guelfe
 
 
[25]   LITTERATURES / pays > GERMANO-NORDIQUE > Norvège   
 
  SEIERSTAD Asne - Le Libraire de Kaboul  Témoignage 
5 : 01.VIII.04
SEIERSTAD Asne :
Le Libraire de Kaboul
2 0
3 0
 

Un vibrant témoignage romancé du quotidien des Afghanes et Afghans à la fin du règne des Talibans. Mais pas seulement, puisque us et coutumes sont décrits en détail, avec les pensées et commentaires des intéressés. Récit et plume franchement remarquables. »»»

 
  HOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la Pureté  Norvège 
17 : 10.III.05
HOBAEK HAFF Bergljot :
Le Prix de la Pureté
1 0
1 1
 

En 1549, sentant sa fin proche, un inquisiteur confesse les événements survenus en 1519, quand il était jeune prélat, ambitieux et orgueilleux, dépêché par le Saint Tribunal au couvent d'Oronez pour enquêter sur une nonne possédée du Diable… Un roman à énigmes magistral. »»»

 
 
STAALESEN Gunnar - Le Roman de Bergen – 1900 L’Aube T.1-2 HOLT Anne - La Mort du Démon FOSSUM Karin - Le Diable tient la Chandelle LOE Erlend - Doppler STAALESEN Gunnar - Pour le Meilleur et pour le Pire STAALESEN Gunnar - La Nuit, tous les Loups sont gris
 
 
[30]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polars nordiques   
 
  DAVIDSEN Leif - La Chanteuse Russe  Danemark 
19 : 01.V.05
DAVIDSEN Leif :
La Chanteuse Russe
2 0
1 1
 

Moscou, 1987 : deux femmes assassinées, l'une est employée à l'Ambassade du Danemark. Le diplomate Jack Andersen collabore avec les autorités russes, entre une vie privée décousue et des déboires avec la pègre locale. Un roman réussi comme témoignage documenté… »»»

 
  DAVIDSEN Leif - La Photo de Lime  Roman 
19 : 01.V.05
DAVIDSEN Leif :
La Photo de Lime
2 0
0 1
 

Peter Lime : photographe réputé et paparazzo à ses heures ( auteur d'une ancienne et indélicate photo de Jackie Kennedy dénudée ), mais on s'apprête à lui faire payer très cher son indiscrétion. Un roman très complet mêlant la photo à la Stasi, aux espions, au franquisme… »»»

 
 
TRYON Thomas - Le Visage de l'Autre DAVIDSEN Leif - Un Russe Candide STAALESEN Gunnar - La Nuit, tous les Loups sont gris DAVIDSEN Leif - Le Danois Serbe MANKELL Henning - La Lionne Blanche DAVIDSEN Leif - L'Ennemi dans le Miroir
 
 
[112]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polar/Suspense   
 
  collectif - Le Rose et le Noir  Nouvelle(s) 
10 : 16.X.04
collectif :
Le Rose et le Noir
1 0
2 0
 

10 nouvelles sur le thème des revers de l'amour : cinq lauréats du 5e Concours de nouvelles noires et policières côtoient cinq écrivains confirmés. L'ensemble est de qualité du début à la fin : maîtrise du sujet et du déroulement de l'intrique, style assuré, et chutes garanties. »»»

 
  LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes  Polar/Suspense 
27 : 15.VI.06
LARSSON Stieg :
Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes
3 0
1 1
 

Plus qu’une enquête et admirablement mise en contexte, cette saga mène le lecteur par un subtil enchaînement des faits et un luxe de détails. Rappelons pour plus de piquant que c’est le premier volet d’une trilogie que l’auteur remit à l’éditeur, juste avant une fatale crise cardiaque… »»»

 
 
VIX Elisa - La Baba-Yaga DAVIDSEN Leif - L’Epouse inconnue DESAUBRY Jeanne - Hosto GABORIAU Emile - Les Esclaves de Paris CAMILLERI Andrea - La Disparition de Judas PALMER Michael - Le Système
 
 

     
Du même auteur
STAALESEN Gunnar
 
STAALESEN Gunnar - Le Roman de Bergen – 1950 Le Zénith T.1-2STAALESEN Gunnar - Le Roman de Bergen – 1900 L’Aube T.1-2
STAALESEN Gunnar - Anges DéchusSTAALESEN Gunnar - La Femme dans le Frigo
STAALESEN Gunnar - Pour le Meilleur et pour le PireSTAALESEN Gunnar - Le Loup dans la Bergerie
STAALESEN Gunnar - La Nuit, tous les Loups sont gris
 
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
NESBO Jo - Rouge-GorgeHOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la Pureté
RIEL Jorn - HeqBENGTSSON Frans Gunnar - Orm le Rouge T.1-2
»»» Plus de choix [64]
 
ROMAN :
nos préférés
 
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesRIEL Jorn - Heq
GUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la FemmeYOSHIMURA Akira - La Guerre des Jours Lointains
HOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la PuretéDAVIDSEN Leif - La Chanteuse Russe
KLINGER Friedrich Maximilian - La Vie de Faust, ses Exploits & comment il fut précipité en EnferLAXNESS Halldor Kiljan - Gens Indépendants
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
NORVEGE :
dernières entrées
 
VESAAS Tarjei - Lisières du GivreWASSMO Herbjørg - Un Verre de Lait, s’il vous plaît
GABRIELSEN Bjorn - Hareng des SteppesNILSEN Tove - Gestations
HOLT Anne - La Mort du DémonLOE Erlend - Doppler
FOSSUM Karin - Le Diable tient la ChandelleOVERLI Frode (ØVERLI) - Pondus, première mi-temps
 
POLARS NORDIQUES :
dernières entrées
 
DAVIDSEN Leif - L’Epouse inconnueTHORARINSSON Arni - Le Temps de la Sorcière
INDRIDASON Arnaldur - La VoixLEHTOLAINEN Leena - La Poisse
FOSSUM Karin - Le Diable tient la ChandelleDAVIDSEN Leif - L'Ennemi dans le Miroir
INDRIDASON Arnaldur - La Femme en VertDAVIDSEN Leif - La Chanteuse Russe
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)