N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
RENOU-NATIVEL Corinne - Jean Daniel, 50 ans de journalismeRENOU-NATIVEL Corinne
Jean Daniel, 50 ans de journalisme
De l'Express au Nouvel Observateur
 
[5] Rocher (Le)
 
513 pages - 21,90 €
ISBN 10: 2-268-05610-4
3
2 0
1 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Une biographie chronologique et détaillée de l'âme du Nouvel Obs : la forte proportion de citations montre l'accent mis sur les rôles des nombreux protagonistes cités et sur les communications personnelles faites à l'auteur : 5 décennies contemplent Jean Daniel…

Dans le paysage éditorial français, on ne présente plus l'emblématique Jean Daniel, né Jean Bensaïd dans l'Algérie alors 'française'. Le livre s'étend longuement sur sa jeunesse africaine et sur les conséquences du régime de Vichy : si sa famille ne semble pas avoir eu à souffrir des déportations nazies, c'est tout juste si le jeune étudiant d'Alger put intégrer l'université, en dépit de sa perte de nationalité comme 14% de la population 'blanche' du territoire algérien : « d'un trait de plume, les juifs d'Algérie, perdent, par décret du 7 octobre 1940, la nationalité française que leur avait octroyée collectivement l'Etat en 1870. Ne pourront demeurer citoyens que les combattants des guerres 1914-1918 et 1939-1940, ayant obtenu à titre militaire la Légion d'honneur, la Médaille militaire ou la Croix de guerre (p.53) ». Le jeune Daniel, dont on disait déjà qu'il souriait peu, avait peu de raisons d'être tout sourire…


Les années Quarante et Cinquante

Néanmoins, il embarque pour l'Irlande, pour mieux choir à Paris où il devait s'installer définitivement au grand dam de sa famille. La fin de la guerre approchant, il s'inscrit à l'université, en philosophie, et ne tarde pas à fonder Caliban, selon le célèbre nom du personnage de La Tempête de Shakespeare comme métaphore du peuple français. Ce mensuel connut un grand succès par la qualité du ton comme par ses thématiques, comptant quelques plumes célèbres ou en devenir : « parmi les 355 collaborateurs que Daniel réunit autour de la revue en cinq années d'existence, plus du quart sont écrivains. Une prédilection largement déterminée par des années de lecture de ma revue Vendredi (p.126) ». Mieux, « Caliban avait énoncé dès sa naissance ses préoccupations. Inspiré par ses fondateurs, dirigé par Jean Daniel, guidé par Camus, le mensuel ne se contente par de rendre compte de l'air du temps, il y participe (p.122) ». L'ouvrage revient d'ailleurs souvent sur sa longue amitié avec le Prix Nobel, pied-noir comme lui.

Cinq années aussi pour se faire un nom et une réputation de journaliste sérieux : après le noyautage de Caliban, c'est tout naturellement qu'on lui propose de travailler pour l'Express, notamment pour couvrir l'actualité algérienne, et les tortures menées par l'armée française. C'est une poudrière, si bien qu'en 1957, la censure sévit sur un article de Jean Daniel : « l'Express est saisi sur toute l'Algérie sur ordre du résident général Robert Lacoste (p.199) », mais l'événement est relayé par Le Monde d'Hubert Beuve-Méry. Jean Daniel, au contraire de nombre de ses confrères de même bord, croit dans les capacités de Pierre Mendès-France et de Charles de Gaulle, ce qui lui vaut une réputation d'homme ouvert autant que d'esprit libre, et quelques inimitiés.


Les années Soixante et Soixante-dix

En 1959, il est invité par Henry Kissinger, premier tremplin international avant son « scoop du siècle » selon le mot de l'auteur, la double interview ( différée ) de John F. Kennedy et de Fidel Castro, en pleine crise de Cuba. Du premier, un mois avant sa mort, il « recueille cet aveu inattendu : 'Je pense qu'il n'y a pas un pays au monde […] où la colonisation économique, l'humiliation et l'exploitation ont été pires que celles qui ont sévi à Cuba, du fait de la politique de mon pays, pendant le régime de Batista ; je pense que nous avons secrété, construit, fabriqué de toutes pièces, sans nous en rendre compte, le mouvement castriste (p.247) ». Devenu l'émissaire officieux, Daniel confie ensuite à Castro ses propos que d'aucuns voient comme un des signes de la volonté du président américain de normaliser à terme ses relations avec l'île. Sur ce, Castro explique que les missiles ne sont là que pour « intimider et non agresser [...] Avec nous, sur la base du respect réciproque des souverainetés, tout peut se normaliser (p.249) ». Et fidèle à lui-même, le líder máximo d'ajouter : « puisque vous allez revoir Kennedy, soyez le messager de la paix. Je précise bien, je ne veux rien, je n'attends rien et, comme révolutionnaire, la situation actuelle ne me déplaît pas. Mais comme homme, comme homme d'Etat, j'ai le devoir d'indiquer où peuvent être les bases d'une bonne entente (p.249) ». Le lendemain, Kennedy est assassiné à Dallas. En dépit des dénégation de Pierre Salinger qui n'aurait pas été consulté, et avec le soutien de Ben Bradley de Newsweek, l'article de Jean Daniel fait le tour du monde et dans les principaux media américains, désamorçant entre autres l'accusation selon laquelle l'attentat était une commandite castriste.

Auréolé d'une célébrité mondiale, Jean Daniel rentre en France non sans quelques jalousies de la part de ses confrères. En 1964, il prend la tête du Nouvel Observateur, refondu sur l'ancien L'Observateur Français qui battait de plus en plus de l'aile: le ballottage du général De Gaulle par Mitterrand ( que Daniel avait sous-estimé ), dope ses ventes et atteignent les 100.000 exemplaires, avec l'accent sur l'art d'écrire. En 1968, le Nouvel Obs n'est pas épargné par la fronde depuis la base, qui entend répartir les rôles sur une base égalitaire et soixante-huitarde : Jean Daniel est ébranlé. De plus, les hostilités dues au changement de nom de Bensaïd à Daniel se renouvellent avec les prises de position de l'intéressé en faveur de la cause palestinienne, qu'il refuse d'ignorer quel que soit son soutien à l'état d'Israël : il veut un état binational.

Les Années Quatre-vingt et Quatre-vingt-dix

Le livre rappelle le rapprochement de Jean Daniel à François Mitterrand, sans oublier l'amitié qui lie le premier à Michel Rocard et sa volonté de voir les deux hommes joindre leurs efforts : après quinze ans d'efforts et d'attente, ce sera chose faite en 1988. C'est aussi l'époque de la Gorbimania et de la normalisation des relations avec Yasser Arafat, qui redevient fréquentable mais dont Daniel devra essuyer la ire de certains membres de la communauté juive.

Du côté de la presse, le Nouvel Obs fait figure de vieille garde devant les nouveaux titres plus allègres et plus people comme L'Evénement du Jeudi ( qui n'en est pas un comme dirait l'autre ). La concurrence et la chute des entrées publicitaires rappellent Claude Perdriel aux côtés de l'éditorialiste emblématique. Les deux hommes ont une approche différente de la presse, l'un a toujours promu la qualité intellectuelle, l'autre l'adéquation du titre avec les préoccupations de son temps. Jean Daniel ne peut que déplorer la dérive mercantiliste : « la politique des suppléments est un véritable cauchemar chez moi. Il y a des suppléments qui se justifient. Le supplément TV du Monde est de ceux-là. Mais les autres sont conçus uniquement pour faire du poids. Ils jouent la compétitivité sur l'abondance et non sur le compromis (pp.425-426) ». Et l'intéressé de pester « contre la succession des couvertures vulgaires ; contre la perte de l'autorité intellectuelle et morale ; contre la poursuite du racolage et l'alignement sur l'Evénement. 'Nous sommes inférieurs à celui que nous avons décidé stupidement de combattre (p.427) ». Premiers incriminés : Claude Perdriel et Franz-Olivier Giesbert ; lequel FOG ne put refuser le Fig quand il vint le chercher.

Après un demi-siècle de presse, ses amis passant ou disparaissant, Jean Daniel renoue depuis l'an 2000 avec une carrière littéraire que la place de Paris a chaleureusement accueillie, dont ses monumentales Œuvres Autobiographiques parues chez Grasset sur papier bible, « un cadeau de Jean-Claude Fasquelle (p.481) ». Dommage que le présent ouvrage ait été imprimé sur un papier bouffant d'aussi piètre qualité qui en dessert la présentation autant que la lecture d'un travail autrement instructif.

François MARCHADIER

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°23 : 15.III.06

* * *

[51]   THEMATIQUES > HISTOIRE > XXe siècle   
 
  CESSE Philippe - Femmes Président et Premier Ministre  Rel. humaines 
33 : 18.V.07
CESSE Philippe :
Femmes Président et Premier Ministre
 

Seule une cinquantaine de femmes de par le monde ont été élues ou nommées Président ou Premier Ministre, avec légitimité électorale. La moitié le devraient à une caution patriarcale, inconsciente ou sociale, que ce soit par filiation, mariage, conflits armés ou formation scientifique. »»»

 
  PIERSON Frank - Conspiracy  Bio-Histoire 
9 : 01.X.04
PIERSON Frank :
Conspiracy
2 2
2 2
 

20 janvier 1942, les immenses contraintes économiques qu'imposent à l'Allemagne l'effort de guerre et la résistance alliée, amènent une quinzaine d'officiers nazis et de ministres civils, à se réunir près de Berlin pour sceller le sort des Juifs : la fameuse Conférence de Wannsee. »»»

 
 
GARDE Serge, MAURO Valérie et GARDEBLED Rémi - Guide du Paris des faits divers FRACHON Alain - VERNET Daniel - L'Amérique Messianique RABUT Isabelle - Un siècle de littérature chinoise moderne dans le miroir de la traduction française SEIERSTAD Asne - Dos au Monde RUZOWITZKY Stefan - Les Faussaires (2008) CESSE Philippe - Statues Héroïques III : Chine - Japon
 
 
[9]   MONDE SYNOPTIQUE > FRANCE > Média   
 
  CESSE Philippe - Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale  Journalisme 
25 : 16.III.06
CESSE Philippe :
Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale
 

Avec un royal 60,62%, la force tranquille mouche les deux candidatures masculines ( DSK : 20,83%, Fabius : 18,54% ), précisant le scénario pressenti début 2006 par RTL. Chronique d’un duel annoncé… »»»

 
  Rédaction ArtsLivres - R.I.S - Saison I :  Série polar 
24 : 21.XII.05
Rédaction ArtsLivres :
R.I.S - Saison I :
 

La saison 2 reprend les travers de la saison 1, pâle parodie de C.S.I. à la sauce spaghetti : acteurs mauvais ou imbus, scenarii banaux ou risibles, procédures techniques parsemées de bugs ou raccourcis logiques. Autopsie des dégâts, par un expert et deux fans de polars. »»»

 
 
TABBY Mounya - LCL; Love Crédit Lyonnais ? TABBY Mounya - France : collusions journalistico-politiques ? RAWCAT Thomas - De l'Insuffisance des Journalistes suffisants DIXMIER Michel – WILLEMIN Véronique - L’Œil de la Police	CHARLE Christophe - Le Siècle de la Presse ( 1830-1939 ) Rédaction ArtsLivres - R.I.S saison II : Retour des Imitateurs de Série
 
 
[36]   LIVRES > CULTURE > Biographie   
 
  JIN Xing - Rien n'arrive par hasard  Danse 
17 : 10.III.05
JIN Xing :
Rien n'arrive par hasard
1 0
2 0
 

« Mon corps est un corps de garçon mais, dans ma tête, dans mon âme, je suis une fille. J'ai décidé de devenir une fille (p.158) »… Tel est le rêve exaucé de ce colonel devenu danseuse et chorégraphe célèbre, conté dans un témoignage poignant digne d'un grand écrivain. »»»

 
  CABANNE Pierre - La Chambre de Joë Bousquet  Ecrivains 
27 : 07.V.06
CABANNE Pierre :
La Chambre de Joë Bousquet
1 2
2 2
 

Paralysé, Bousquet ne visita jamais une galerie ou un musée, mais il fit venir l’art à lui contre une vie d’efforts et de concessions. Ce livre interroge cette existence, dans une biographie hors du commun et reproduit certaines des plus belles œuvres d’art contemporain. »»»

 
 
BACKES Jean-louis - Aleksandr Blok HERVIEU Paul - Diogène le chien LOTTMAN Herbert - Amedeo Modigliani AQUIEN Pascal - Oscar Wilde DELVAILLE Bernard - Vies parallèles de Blaise Cendrars & de Charles-Albert Cingria TUSSAUD Marie - Mémoires et Souvenirs sur la Révolution Française
 
 
[12]   Nos SPECIALITES > EDITION > Editeurs   
 
  JUUL Susanne - Directrice des Editions Gaïa (I)   Editeurs 
17 : 10.III.05
JUUL Susanne :
Directrice des Editions Gaïa (I)
 

Entretien. Fondées en 1992, les Editions Gaïa ont rapidement occupé une niche du paysage éditorial français. Spécialisées en littérature nordique avec un succès croissant, elles comptent d'excellents titres dans d'autres domaines et une incursion croissante dans le polar du nord. »»»

 
  BELLEMARE Gaston - Ecrits des Forges (Québec)   Editeurs 
5 : 01.VIII.04
BELLEMARE Gaston :
Ecrits des Forges (Québec)
 

Entretien du fondateur des éditions Ecrits des Forges ( un franc succès éditorial international ) et du Festival International de Poésie à Trois-Rivières au Québec. Gaston Bellemare détaille son activité et sa vision de l'édition en poésie. »»»

 
 
DUBOST Louis - Lettre d'un Editeur de Poésie AIMÉ Gérard - Directeur des Editions Alternatives ArtsLivres - Chroniquer sur ArtsLivres NEYME Jacques - Directeur des Editions Encre Marine METAILIE Anne-Marie - Directrice des Editions Métailié (I) GAILLARD Roger - COSE-CALCRE : Comité des Auteurs en Lutte Contre le Racket de l'Edition
 
 
[14]   THEMATIQUES > MEDIA > Journalisme   
 
  NADOUCE Philippe - Saint Gates  Société 
28 : 20.VII.06
NADOUCE Philippe :
Saint Gates
 

Avant de démissionner de Microsoft, au classement annuel des milliardaires de la planète (793 en 2005 [1]), la revue Forbes sacrait Bill Gates "l’homme le plus riche de l’humanité" pour la 12e année consécutive, avec une fortune personnelle estimée à 50 milliards de dollars… »»»

 
  FIELD Michel - Présentateur philosophe   Journalisme 
2 : 16.VI.04
FIELD Michel :
Présentateur philosophe
 

Entretien. L'ancien enfant terrible du petit écran rapelle quelques étapes de son parcours foudroyant à la télévision, et livre une analyse éclairante et une vision étayée du monde des médias. »»»

 
 
CESSE Philip - Ségolène Royal Republic Candidate ? RUBINSTEIN Raphaël - En Quête de Miracle BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur Démasquée ArtsLivres - Chroniquer sur ArtsLivres L'HELGOUACH Erwan - Siham Bouhlal dévoile sa poésie ? CESSE Philippe - Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale
 
 

     
XXE SIECLE :
nos préférés
 
LUCKNER Felix de - Le Dernier Corsaire (1914-1918)BERLIOZ-CURLET Jacques - FBI Histoire d’un empire
McLIAM WILSON Robert - WYLIE Donovan - Les DépossédésLAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole
NERI Nadia - Femmes autour de JungFROMKIN David - Le Dernier Eté de l'Europe
HEYERDAHL Thor - L’Expédition du Kon TikiMURPHY David E. - Ce que savait Staline
»»» Plus de choix [10]
 
XXE SIECLE :
dernières entrées
 
STROH Olivier - Qui dirige le monde ?DUCHER Guillaume - Les Camps tragiques
DREYFUS Jean-Claude - Souvenirs lointains de Buchenwald et DoraSEGEV Arieh - Le prisonnier du Kippour
BRINCOURT André - Littératures d’Outre-TombeNERI Nadia - Femmes autour de Jung
collectif - Le Guide SuprêmeRUZOWITZKY Stefan - Les Faussaires (2008)
 
MEDIA :
dernières entrées
 
DIXMIER Michel – WILLEMIN Véronique - L’Œil de la Police	TABBY Mounya - France : collusions journalistico-politiques ?
Rédaction ArtsLivres - R.I.S saison II : Retour des Imitateurs de SérieCESSE Philippe - Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale
Rédaction ArtsLivres - R.I.S - Saison I :RAWCAT Thomas - De l'Insuffisance des Journalistes suffisants
TABBY Mounya - LCL; Love Crédit Lyonnais ?CHARLE Christophe - Le Siècle de la Presse ( 1830-1939 )
 
BIOGRAPHIE :
dernières entrées
 
FARDET Marc - Jean-René-Constant QuoyURSIN Jean - René Guénon
GAUDISSART Imelda - Emma Jung – Analyste et écrivainREIBEL Olivier - La vie secrète d’Hergé
KRIVONOSOV Youri - Chroniques photographiques de la vie et de l’œuvre de Mikhaïl BoulgakovSUETONE Caius - Vie de Caligula I : sa famille et son sacre
SUETONE Caius - Vie de Caligula II : ses cruautés et ses exactionsSUETONE Caius - Vie de Caligula III : ses fanfaronnades, son habillement, sa mort
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)